Test de la perception de l’horizontale et de la verticale subjective.

Ce test consiste à demander à un sujet placé dans l’obscurité de positionner une barre luminescente de 60 à 90cm placée à 1m en avant de lui et inclinée de 45°, dans une position qui lui paraît être soit verticale, soit horizontale.

La verticale visuelle subjective n’est pas spécifique d’une atteinte périphérique, sa déviation est en relation avec une atteinte de l’organe vestibulaire, ou du nerf vestibulaire mais également des noyaux vestibulaires.